ESPACE

  MEMOIRE

 

7 rue du Docteur   03.87.72.08.65Viville   

57300 HAGONDANGE 

Les Echos 
Chroniques 
Fonds 
Conférences 
Ouvrages 
Vieux papiers 
Liens 

 

Agenda

4èTrimestre

 2017 

Organe officiel de l'association ce bulletin trimestriel est bien plus qu'un simple compte rendu d'activités, il informe, traite des sujets d'actualité concernant la mémoire et propose une page 'Histoire

Il inventorie également les dons, acquisitions des trois derniers mois se transformant ainsi en un outil de premier ordre pour les chercheurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A voir

 

Les pages

 

Histoire

 

du trimestre

 

 

 L'adhésion

(12 euros par an)

donne droit

à l'abonnement

au bulletin

"Les Echos de notre Mémoire"

et à l'accès

à la bibliothèque          

 ainsi qu' au fonds documentaire  

 

 

LES ECHOS

 

DE   NOTRE

 

MEMOIRE

BULLETIN

TRIMESTRIEL

D'ASCOMEMO

N°110

 décembre 2017

ASCOMEMO 39-45, 7 rue Dr Viville 57300 HAGONDANGE

Tél : 03.87.72.08.65 ascomemo@wanadoo.fr

Responsable de la rédaction ; Philippe Wilmouth    Envois assurés par les mairies de, Trémery, Hagondange et Moyeuvre-Grande  et Talange.

 

 

 ESPACE MEMOIRE

*L’Espace-Mémoire est référencé sur le site www.museemusee.com

 

La mission d’Ascomémo reconnue d’utilité publique par arrêté préfectoral du 12 septembre 2017.

Une reconnaissance de l’Etat de l’intérêt de notre démarche et du travail accompli.

Une possibilité aux donateurs de déduire 66% de leur don de leurs impôts

Nouveau.

OUVERTURE TOUS LES 1ERS DIMANCHES DU MOIS DE 14H A 18H.

MUSEE DE LA MOSELLE EN 1939645

CENTRE DE DOCUMENTATION

 

 

20 ans de l'Espace-Mémoire à Hagondange

Voulu par la municipalité de Hagondange et son maire Jean-Claude Mahler, l’Espace-Mémoire fut créé en septembre 1997. Il réunit trois associations : Classe 43 créée en 1986, l’Ascomémo créée en 1989 et le Groupe d’Histoire locale créé en 1997. L’idée était de mettre à disposition de ces associations qui n’avaient pas de locaux un lieu de stockage et de travail. Depuis, l’Espace

 

1997 septembre : création de l’Espace-Mémoire au 5 rue du Dr Viville. 1999 juin : inauguration officielle. août : premières Portes ouvertes de l’Ascomémo. 2000 mars : première visite de scolaires (collège La Source, Amnéville).  2003 avril : visite de M. Hertzog, vice-président du Conseil général et de M. Schaming, directeur des Affaires culturelles dudit Conseil. août : premières Portes Ouvertes de l’Espace-Mémoire. 2005 février : visite de M. Pincemaille, directeur départemental de l’ONAC. juin : début de travaux d’agrandissement de l’Espace-Mémoire. Occupation de tout le sous-sol de l’école de la Ballastière. L’entrée est désormais au 7 rue du Dr Viville avec accès aux personnes à mobilité réduite. L’Ascomémo dispose de trois salles qu’elle aménage en exposition permanente et en centre de documentation. 2006 août : première visite de chercheurs universitaires (Steven Lowasz, doctorant à l’université de Houston aux USA). 2007 mars : inauguration du nouvel Espace-Mémoire. septembre : L’Education Nationale donne son agrément à l’Ascomémo pour la visite des scolaires. 2008 août : visite de M. Leroy, président du Conseil général. septembre : première apparition de l’Espace-Mémoire dans un guide touristique (Ballado). décembre : première visite de M. Iung, directeur des Archives départementales. 2009 août : première participation de Fensch Militaria Motor-Club aux journées Portes ouvertes. septembre : la ballade historique organisée par la ville à l’occasion des Journées du Patrimoine passe pour la première fois à l’Espace-Mémoire. décembre : visite du gouverneur militaire de Metz. Transfert des collections de la Fédération des Anciens de Tambow de Mulhouse. 2010 : habillage des couloirs, changement des fenêtres. Attribution d’une nouvelle salle à l’Ascomémo. 2011 mars : inauguration de l’Espace-Mémoire rénové. Visite de Mgr Raffin, évêque de Metz. 2012 août : visite d’un bus de Bretons sur les traces d’un prisonnier de guerre breton passé par Sarrebourg. octobre : transfert des archives de l’association de déportés UNADIF-Metz. 2013 janvier : première exposition temporaire (« Prisonniers de leurs Alliés ! »). 2014 octobre : tournage du documentaire « Malgré-Nous, les oubliés de l’Histoire » de Nicolas Lévy-Beff  avec Philippe Wilmouth et Lucien Zeller. (passage sur différentes chaînes télé en 2015-2017). Transfert des archives de l’Association Nationale des Malgré-Nous. novembre : exposition de la Ligue des Droits de l’Homme sur « La Force Noire ». Conférence d’Etienne Guillermont sur « Addi Bâ, Pg et résistant vosgien ». La télévision russe en quête d’informations sur ses ressortissants débarque à Ascomémo. décembre : visite de l’Inspection de l’Education Nationale de la circonscription de Rombas. 2015  avril : première visite d’Allemands. Mai : exposition nationale « Le Souvenir Français de sa création à nos jours ». décembre : transfert du Musée de Tambow d’Amnéville. 2016 mars : autorisation du maire de Hagondange de communiquer avec « Musée ». octobre : visite de Marthe Cohn venue des Etats-Unis, juive résistante de Metz, 96 ans, auteur de « Derrière les lignes ennemies ; une espionne juive dans l’Allemagne nazie ». 2017  février : soutien financier de la Fondation d’entreprise de la France mutualiste. mars : le lycée Sophie-Germain de Thionville qui avait passé une journée à l’Ascomémo obtient le 1er prix national du Concours de la Résistance et de la Déportation. mai : visite d’une délégation de la ville de Tambow (Russie). Dépôt d’une partie du fonds d’Alain Hohnadel, Historien de la ligne Maginot. septembre : reconnaissance d’utilité publique…

Echos-Echos-Echos-Echos....

 

MUSEE DE LA MOSELLE EN 1939-45

-Plus de 110 visiteurs le dimanche 27 août. Avec une fidèle participation de Fensch Militaria Véhicules-Motor Club.

-Plus de 180 visiteurs le 17 septembre. Un record pour une Journée du Patrimoine où la concurrence est vive. Une vingtaine de jeunes ont participé au quizz organisé dans le musée.

-25 visiteurs à notre première ouverture dominicale en octobre, 50 en novembre, 20 en décembre.

Visites remarquées

-Jean-Michel Jolas, de Tullins (Isère), pour le site wikimaginot.eu. Il est revenu avec d’autres membres de son association.

-Margaux Notter, étudiante en Master à l’université de Lorraine. Thème de mémoire : la libération de Thionville 1944.

-Fabrice Rosaci, journaliste à France 3 Lorraine qui a réalisé  un reportage de 3 mns sur le musée et les cellules de Moyeuvre diffusé aux infos régionales avant les Journées du Patrimoine.

-Ariel Sion, responsable bibliothèque du Mémorial de la Shoah Paris

-Michel Merengone et l’association « Ravivez la flamme »  Nice.

-Le Comité d’Histoire Régionale avec 36 personnes, responsables d’associations essentiellement meurthe-et-mosellanes.

-Maison de retraite Amarelli d’Amnéville

-Association  Flévy-Evasion

 

*Prêt d’Ascomémo de 26 documents et objets au Palais ducal à Nancy pour l’exposition « Lorrains sans frontière, c’est votre Histoire ! » qui se tient jusqu’au 2 avril 2018. Philippe Wilmouth a aussi contribué à la réalisation d’une carte sur les camps de prisonniers slaves en Moselle et a rédigé un « Petit lexique des transferts de populations en Moselle en 1939-45 » pour le cahier spécial de L’Est Républicain qui accompagne l’exposition.

 

*Prêt d’Ascomémo de matériel scolaire à l’association de Montois-la-Montagne pour son exposition sur l’école ; de notre exposition (15 panneaux) Le retour à la France 1918 à Courcelles-sur-Nied où Roland Gautier a accueilli deux classes.

 

*Conférences de Philippe Wilmouth : 26 auditeurs à Hagondange pour « L’encadrement de la jeunesse en Moselle 1939-45 », 63 à Forbach pour « L’Eglise mosellane face au nazisme» ; 50 à Marly pour  la délégation mosellane de l’association nationale du Mérite Nationale pour « Malgré-nous, un traumatisme mosellan ».

 

*Le 75ème anniversaire des décrets d’août 1942 concernant l’introduction du service militaire allemand en Alsace-Moselle a été oublié par les élus mosellans. Il n’y a pas eu de manifestation pour commémorer le drame de l’incorporation de force. Il n’y a pas eu de représentation des élus mosellans au Mémorial des incorporés de force alsaciens et mosellans à Obernai. Pour notre part, nous avons rappelé ces décrets sur notre page Facebook et nous étions ouverts le 27 août avec une exposition sur le camp de Tambow  sans oublier la conférence citée ci-avant, livrée à nouveau en avril 2018 à Ternel.

 

*Philippe Keuer travaille avec deux classes CM de Sarralbe sur un projet de bande dessinée couvrant l’Histoire de la Moselle de l’évacuation en septembre 1939 jusqu’au retour pendant l’été 1940.

 

*Philippe Keuer participe à un documentaire sur la ligne Maginot pour RMC.

*Don de l’Ascomémo aux archives départementales de Moselle et de Meurthe-et-Moselle de documents hors de notre sujet d’étude, à savoir : comptes du conseil de fabrique de Valleroy 1859-1909, documents sur les Gardes nationaux de Rédange vers 1850, affiches de ventes adjudicatrices secteur de Sarrebourg 1925-1939. Ils ont intégré les séries J.

Don de l’Ascomémo d’encyclopédies et de cassettes vidéo Seconde Guerre mondiale que nous avions en double à l’Espace de mémoire Lorraine à Vezelise pour son centre de documentation « Jean-Louis-Etienne » inauguré le 9 septembre.

 

*Réouverture du Mémorial d’Alsace-Moselle à Schirmeck après presque une année de fermeture pour travaux. Coût : 4 millions pour une rénovation de l’existant vieux de 12 ans et un agrandissement avec une évocation de la construction européenne et notamment la reconstitution d’un hémicycle. Surprenant et loin des problématiques alsaco-mosellane. Deux millions ont été attribués par le Parlement européen, ce qui explique certainement cela. Mais faut-il se travestir pour obtenir de l’argent ?

 

*Nous avons assisté à la Journée de la Mémoire de la Moselle qui s’est déroulée à Saint-Avold. Initiée par le Conseil départemental de la Moselle, elle avait pour thème « Moselle, terre de mémoires ». Mémoire sans casque à pointe, ni feldgrau mais avec des culottes rouges pour 1914 et des Américains, en l’occurrence le soldat Kirby et les bases de l’OTAN, pour 1944 et la suite. On est loin de la Mémoire spécifique de la Moselle. L’Ascomémo a toujours été critique sur ces journées, sur leur intérêt hormis les documentaires, sur leur rapport efficacité et coût (mobilisation des personnels, transport, repas…), sur leur impact médiatique et particulièrement auprès des jeunes, sur leur pertinence dans la construction – plutôt le lissage – de notre Mémoire… Un jour, on nous a fait comprendre que tout cela était de la politique – du clientélisme, dirions nous – et pas de l’Histoire, à peine de la Mémoire, prétexte à rassemblement du monde patriotque mosellan content de tant d’égard et … du buffet offert. 

 

*En Une du RL du 31 octobre, une publicité pour le livre Cent lectures de notre enfance avec en première de couverture une photo de propagande de Jungvolk de la Hitlerjugend lisant. Nous avons manifesté notre surprise auprès du RL qui a immédiatement retiré de sa boutique l’ouvrage édité par le Figaro. Même remarque au Figaro qui lui n’a pas réagi…

 

*4 ouvrages de la ligne Maginot ont été pillés mettant en péril leur visite. Les associations patrimoniales appellent à l’aide.  

 

Décès

*Patrick Gronnwald, de Servigny-lès-Ste-Barbe, 60 ans

*Albert Wackermann, de Mondelange, 90 ans. S’il n’était pas membre fondateur de l’Ascomémo, il a longtemps été « tuteur » de son président fondateur, l’encourageant dans sa démarche, lui présentant de nombreux témoins de cette époque, l’aidant à recueillir des témoignages en particulier sur l’évacuation du 4 septembre 1944 (ce qui a permis d’écrire un livre), lui traduisant de nombreux écrits… Ascomémo lui doit beaucoup ! Merci Albert, sans oublier sa femme Jeannette. Historien de Mondelange, il était normalien pendant la guerre rue de la Victoire et Luftwaffenhelfer. C’est donc aussi un témoin de ces années noires qui disparaît.

 

A noter sur votre agenda

Du 4 février au 4 mars 2018, aux heures d'ouverture du musée ou sur RDV exposition "Un service de santé sur le front de Verdun"

25 mars 2018, de 10 à 12 heures, 30ème assemblée générale d'Ascomémo à Hagondange

13 avril 2018 à 20heures, conférence "Malgré-Nous, un traumatisme mosellan" à Ternell

 

  

 

[Accueil][Les Echos][Chroniques][Fonds][Expositions][Conférences][Ouvrages][Vieux papiers][Liens]

Copyright(c) 2005 ASCOMEMO. Tous droits réservés.

 

marqueur eStat'Perso