ESPACE

  MEMOIRE

 

7 rue du Docteur   03.87.72.08.65Viville   

57300 HAGONDANGE 

Les Echos 
Chroniques 
Fonds 
Conférences 
Ouvrages 
Vieux papiers 
Liens 

 

 

 

 

Organe officiel de l'association ce bulletin trimestriel est bien plus qu'un simple compte rendu d'activités, il informe, traite des sujets d'actualité concernant la mémoire et propose une page 'Histoire

Il inventorie également les dons, acquisitions des trois derniers mois se transformant ainsi en un outil de premier ordre pour les chercheurs.

 

 

La version papier est disponible gratuitement à l'Espace Mémoire

 

 

 

 

A ne  

 

pas

 

manquer

 

 

L'agenda

 du 2ème

  semestre

  2016

Portes ouvertes, sorties, conférences

 etc...

 

 

 

 

 

Les pages

 

HISTOIRE

 

DU

 

TRIMESTRE

 

Sommaire

 

 L'adhésion

(12 euros par an)

donne droit

à l'abonnement

au bulletin

"Les Echos de notre Mémoire"

et à l'accès

à la bibliothèque          

 ainsi qu' au fonds documentaire  

 

 

LES ECHOS

 

DE   NOTRE

 

MEMOIRE

BULLETIN

TRIMESTRIEL

D'ASCOMEMO

N°107

MARS 2017

ASCOMEMO 39-45, 7 rue Dr Viville 57300 HAGONDANGE

Tél : 03.87.72.08.65 ascomemo@wanadoo.fr

Responsable de la rédaction ; Philippe Wilmouth    Envois assurés par les mairies de Ay, Trémery, Hagondange et Moyeuvre-Grande  

 

 

A noter sur votre agenda

30 avril : ouverture des cellules  

de la Schupo dites Caves Scharff Moyeuvre-Grande

De 11h à 12h et de 14h à 17h

Participation au City-Raid le 15 juin

***

1er mai : Portes ouvertes

musée « Moselle 1939-45 »

à l’Espace-Mémoire Hagondange

10h à 12h et 14h à 18h

 

Succès de librairie

et bel aperçu de notre musée : 

de Philippe Wilmouth

104 pages couleur, 19€ + 6€ de port

Nous vous prions d’honorer de votre présence :

 

29e Assemblée générale statutaire

au foyer des anciens à Hagondange-cité

1 rue Viville, à côté Espace-Mémoire

le 19 mars 2017 de 10h à 12h

 

Programme :

      *Accueil des participants et personnalités

      *Rapport moral (Ph. Wilmouth)

      *Rapport d’activités (R. Gautier)

      *Rapport financier (Ph. Keuer/Ch. Dubois)

      *Rapport des commissaires aux comptes

      (B. Sulina et M. Horras)

      *Election du tiers sortant

      *Projets

      *Parole à la salle 

sur réservation :

Déjeuner au restaurant  Don Vito à zone commerciale Hauconcourt

(proximité du Marques Avenue)

 Echos, Echos , Echos...s

Visites remarquées :

*5 classes de 3ème du collège de Hagondange   *Groupe maison de retraite Amnéville

*Groupe médico-psychologique de Metz-Nord

La Fondation d’Entreprise La France Mutualiste a signé avec notre association un mécénat nous attribuant une subvention de 3 500 euros pour l’achat de matériel pour améliorer la mise en sécurité et la pérennité de nos collections. Ce mécénat fait suite à la visite d’André Pérignon, délégué départemental, qui était venue à l’Espace-Mémoire avec Marthe Cohn, héroîne de la Résistance native de Metz. Nous allons investir dans des mannequins et du matériel adéquat pour l’archivage. Merci à eux.

*Une convention de mise à disposition du musée de Tambow effective depuis un an déjà a été signée entre Ascomémo et la ville d’Amnéville. Notre musée expose ainsi la plus belle collection sur le camp 188 puisque les collections du musée sont venues compléter celles du fonds de la Fédération des Anciens de Tambow de Mulhouse que nous possédions déjà. 

 

*Le Mémorial d’Alsace-Moselle de Schirmeck inauguré en 2005 est actuellement en rénovation et réaménagement. Il doit rouvrir à l’automne 2017.

*Le Conseil Régional du Grand-Est va financer pour 1,2 million d’euros un « Mur des noms » de toutes les victimes d’Alsace-Moselle de la Seconde Guerre mondiale, soit plus de 51 000 morts.  Jusqu’alors, la Moselle avait porté ses efforts exclusivement sur le recensement des militaires mosellans tués entre 1870 et 1945. Une borne au musée de Gravelotte permet d’ailleurs l’accès aux informations. Les informations sur les militaires tombés entre 1870 et 1918 sont également disponibles sur le site des archives départementales. Pas ceux de la Seconde Guerre mondiale. Mais l’idée d’un mur en lieu et place de l’ancien musée de Gravelotte avait été abandonnée. Pour finaliser le projet alsacien, une enquête doit désormais être établie sur les victimes civiles mosellanes : tués pendant les combats, en déportation ou exécutés. Ce travail est terminé pour l’Alsace qui n’avait concentré son recensement que sur 1939-45.

Ce mur sera installé en contre-bas du Mémorial de l’Alsace-Moselle à Schirmeck. Les noms seront classés par ordre alphabétique avec l’année de naissance sans précision de catégorie de victime. Un monument aux morts régional vraiment utile? Une base de données avec des informations détaillées sur chacune des victimes sera acccessible  depuis le Mémorial.

 

*Conférence de Philippe Wilmouth sur « L’Eglise mosellane face au nazisme » pour le Rotary-Club de Hayange : 35 personnes.

 

*Nous étions présents à :

- Colloque international au Musée de la Résistance à Esch/Alzette sur « Questions sur l’avenir du travail de mémoire »

-Conférence sur Auschwitz à Metz

 

*Alain Hohnadel, l’un des spécialistes de la fortification, auteur prolifique sur la ligne Maginot, en particulier de la magistrale Encyclopédie en 5 volumes avec Jean-Yves Mary, envisage de nous déposer son importante documentation.

 

*Retrouvez l’actualité d’Ascomémo sur la page facebook en complément de notre site internet.

*Remerciements à Jean-Marc Ross et Gérard Dransart qui nous ont alloué un généreux don.

  

Décés*Jean Charlier, Metz, Malgré-Nous*Marie-Rose Dugrain, Château-Salins

 

 

BLANCHET Henri

Né le 19 octobre 1927 à Etain (Meuse), tué le 25 novembre 1943 à Clermont-Ferrand (Puy de Dôme), collégien. Fils de Georges, employé de bureau et de Julia née Fourslier, il habitait Metz et était élève des écoles chrétiennes . Réfugié avec sa famille à Clermont-Ferrand au 15 rue de Loradoux, il était élève au collège privé catholique Massillon.

Le 25 novembre 1943, pour en finir avec le foyer de résistance que représentait l’université de Strasbourg repliée à Clermont-Ferrand depuis novembre 1939, 200 hommes de la Luftwaffe, commandés par les Gestapistes Blumenkampf, Kaltseiss et Mathieu, furent chargés de mener à bien une rafle à la faculté de Droit, avenue Carnot, à la bibliothèque, boulevard Lafayette et à la faculté de Sciences, avenue Vercingétorix. Pendant cette opération, Henri Blanchet, 16 ans, qui lisait des affiches à l’entrée de la bibliothèque prit peur à l'arrivée des Allemands et tenta de se sauver. Il fut tué par un soldat allemand devant la porte d'e,trée du jardin Lecoq, boulevard de la Pyramide. Avec le professeur Paul Collompn c'est la deuxième victime de cette journée au cours de laquelle plus de 500 personens furent arrêtés et pour 130 d'entre-ellrd éportées.

SOURCES : AD Puy de Dôme, commémoration de la rafle de l’université de Strasbourg, 2013 — état-civil Clermont-Ferrand — Le Lorrain 24 février 1945 — Jean Plagnieux Chronique de la Faculté repliée à Clermont-Ferrand (1939-1945), Revue des Sciences Religieuses, 1969, volume 43, numéro 3, pp. 280-294

 

GROFF Emile

Né en 1894, mortellement blessé, le 22 août 1944 à Romans (Drôme), ingénieur.

D’origine alsacienne, marié, une fille, il habitait Metz (Moselle) où il travaillait comme ingénieur à l’usine d’électricité. Il était secrétaire général de l’association des Malgré-Nous qui réunissait des Mosellans mobilisés dans l’armée allemande « leur cœur défendant ». Expulsé pendant l’été 1940 à cause de cette fonction, il se réfugia avec sa famille à Romans. En revenant de son travail à bicyclette de Valence (Drôme), il fut blessé à la colonne vertébrale par les Allemands le 22 août 1944 à 9h30. Conduit à la clinique de Bourg-de-Péage, puis à l’hôpital de Romans, il succomba à 21h.

SOURCES : Le Lorrain 30 septembre et 21 octobre 1944.

 

 

  *

  

[Accueil][Les Echos][Chroniques][Fonds][Expositions][Conférences][Ouvrages][Vieux papiers][Liens]

Copyright(c) 2005 ASCOMEMO. Tous droits réservés.

mailto:hbr99@sfr.fr

marqueur eStat'Perso